Warning: Creating default object from empty value in /home/httproot/norpacbio/wp-includes/ms-load.php on line 138
Qu’est ce que la biodiversité positive ? | Biodiversité positive

Qu'est ce que la biodiversité positive ?

La définition de la performance d’un projet de Bâti à Biodiversité Positive repose sur des critères écologiques, socioculturels et sensoriels. L’objectif ultime est en effet le quartier à biodiversité positive- performance écologique-apprécié par les usagers du projet –performance socioculturelle/sensorielle.

Outils :

Techniques

Financiers

Aide
à la décision

Management
de projet

Bâti à biodiversité positive
La performance écologique se traduit par l’existence (maintien ou développement) d’une biodiversité, d’une biomasse, d’une nécromasse et la re-création de fonctions éco-systémiques naturelles qui seraient équivalentes à celles que l’on trouverait sur une surface sauvage de même forme ou caractères physico-chimiques, au même endroit.
Quelques exemples
Sur un mur, on ne peut pas imaginer atteindre les caractéristiques d’une forêt implantée au même endroit. Il s’agit d’atteindre une biodiversité de valeur au moins équivalente à celle que l’on trouverait sur une falaise dans les mêmes conditions environnementales (climat, nature de la paroi,...).
Le sol doit recouvrer ses fonctions écosystémiques de purification des eaux, d’infiltration et de tampon des eaux pluviales,...
L’écosystème en place doit être le plus équilibré possible : il doit permettre aux espèces de se nourrir, de se déplacer et de se reproduire. Pour cela, toutes les espèces des chaines trophiques doivent être favorisées (voir la rubrique 10 principes et concepts en écologie).
Pour être performant socialement, un projet de Bâti et Biodiversité Positive doit impliquer les usagers avant et pendant la mise en œuvre. D’autre part, les usagers doivent être sensibilisés aux apports des aménagements mis en place en termes de biodiversité, accepter et apprécier les aménagements, mais aussi être imprégnés des objectifs de la réalisation voire participer à la pérennité de ces objectifs.
La performance organisationnelle, économique, technique ou décisionnelle ne constitue pas un objectif en soi pour un projet BBP : ces aspects sont les outils permettant d’atteindre les objectifs écologiques et sociaux. De plus, la plupart des objectifs pour ces aspects sont en fait des passages obligés pour le projet ou sont traités dans les autres référentiels : la pérennité technique par exemple est exigée le référentiel HQE® et l’aspect économique se régule de lui-même en fonction du budget.
Pour évaluer cette performance, Il semble nécessaire de définir des cibles à atteindre. Le grand principe à mettre en œuvre est une comparaison avant/après des aspects écologiques, socioculturels et sensoriels. D’une part cette évaluation permettra de tirer des conclusions quant aux facteurs de performance et aux erreurs à éviter ; d’autre part les éléments et les actions mis en place pourront être valorisés concrètement. Les objectifs à fixer et les cibles sont décrits dans le référentiel BBP.